Inconvenient Indian (L’Indien malcommode)

Réalisation et scénarisation: Michelle Latimer

Production: Jesse Wente, Stuart Henderson (90th Parallel), Justine Pimlott

L’Indien malcommode nous ouvre l’accès au brillant esprit de Thomas King — intellectuel autochtone passé maître dans l’art du récit et auteur de l’ouvrage à succès L’Indien malcommode — pour faire voler en éclats l’idée fausse que l’Histoire n’est rien de plus que des histoires que nous racontons sur le passé. Y allant de clins d’œil à son chauffeur de taxi Coyote, King offre un survol critique des récits coloniaux d’Amérique du Nord. Avec éloquence, il expose les mensonges de la suprématie blanche et déboulonne adroitement les mythes sur l’effacement des Autochtones pour mettre à nu ce qu’on a tiré des terres, de la culture et de la population de l’île de la Tortue. Produit à une époque de changements décisifs et de réexamens essentiels, le percutant poème visuel L’Indien malcommode est ancré dans la terre et amplifié par les voix de ceux et celles qui perpétuent la tradition de la résistance autochtone. Artistes militants, protecteurs du territoire, chasseurs et chefs de file de la revitalisation culturelle s’attaquent avec force aux préjugés voulant que leur existence dérange : ils créent ainsi un nouveau récit essentiel et une possible voie à suivre pour nous tous.