Marshall McLuhan

Réalisation: François Aubry et William Kuhns

Production: Denis McCready

Le poète, philosophe et prophète des médias Marshall McLuhan joue le rôle de Virgile lors d’une tournée dantesque dans un monde où la guerre de l’information est devenue universelle, où la vie sociale et l’attention de tous tournent autour des écrans de nos téléphones cellulaires, où les règles de civilité établies depuis longtemps se dissolvent dans les enchevêtrements des médias sociaux et où la vie personnelle est soumise à une surveillance constante (reconnaissance faciale, surveillance de nos moindres clics, de nos choix, de nos préférences et de nos intentions). Certains considèrent les médias numériques comme un grand pas vers l’utopie. Ce film reconnaîtra le côté positif de cette « prolongation de nos systèmes nerveux », mais se concentrera sur ce qui est dystopique dans les médias actuels. Nous allons voir ce que McLuhan en dit, lui demandant les meilleures stratégies pour faire prévaloir notre intégrité humaine dans ce méandre médiatique.