Équité et représentation

Politiques et pratiques exemplaires

En tant que producteur et distributeur public ayant le mandat de refléter les réalités, les expériences et les perspectives de la population canadienne dans ses œuvres, l’ONF est fermement engagé à respecter et à instaurer des pratiques exemplaires et des politiques visant à garantir la représentation équitable des groupes démographiques sous-représentés derrière la caméra, dans les postes clés de création, dans les histoires qu’il propose et dans la façon de raconter ces histoires.

L’ONF a mis en place des politiques officielles destinées à promouvoir l’équité entre les sexes et l’équité représentationnelle pour les créateurs autochtones.

Parité hommes-femmes

En 2016, l’ONF a annoncé que 50% de ses dépenses de production seraient affectées à des œuvres réalisées par des femmes. Nous sommes aussi déterminés à atteindre la parité dans les postes clés de création, ce qui éclaire nos choix dans la composition des équipes. Des possibilités de mentorat peuvent être offertes aux femmes qui occupent des postes artistiques sous-représentés.

Équité représentationnelle pour les Autochtones

En 2017, l’ONF a lancé son Plan d’action autochtone, qui prévoyait notamment que 15% de ses dépenses de production seraient affectées à des œuvres réalisées par des cinéastes autochtones. Nous sommes aussi résolus à ouvrir davantage de débouchés pour les artisans autochtones dans des postes clés de création, ce qui éclaire nos choix dans la composition des équipes. Des possibilités de mentorat peuvent être offertes aux Autochtones qui occupent des postes artistiques.

Nous suivons les recommandations formulées dans le document Protocoles et chemins cinématographiques : Un guide de production médiatique pour la collaboration avec les communautés, cultures, concepts et histoires des Premières Nations, Métis et Inuit, et nous demandons à nos partenaires de production d’en faire autant.