Réaliser et coproduire avec l’ONF

Vous pouvez réaliser avec nous un documentaire, un film d’animation ou un projet interactif ou immersif qui sera entièrement financé par l’ONF ou qui sera une coproduction nationale ou internationale.

Avant de faire parvenir votre proposition à l’un de nos studios, explorez la section Production ONF afin de vous familiariser avec notre mandat de producteur public, notre vision en matière de programmation et les profils uniques de nos quatre secteurs de production.

Nous vous invitons à explorer la section Projets pour connaître les projets actuellement en production et en développement, ainsi que les types de productions qui répondent à nos critères.

MODÈLES POUR TRAVAILLER AVEC L’ONF

1 – Production 100% financée par l’ONF

Vous êtes le réalisateur ou la réalisatrice, le créateur ou la créatrice, et l’ONF est l’unique producteur du projet. Une telle production est intégralement financée et administrée par l’ONF. L’idée du projet vient parfois de l’interne, mais,la plupart du temps, c’est le créateur ou la créatrice qui nous la propose. Une fois la production terminée, l’ONF conserve l’intégralité du droit d’auteur et des droits de distribution. À titre de distributeur public doté d’une imposante collection d’œuvres audiovisuelles, l’ONF assure l’accessibilité et la notoriété continues de ces productions pour les générations à venir.

2 – Coproduction nationale

Ce type de production est réalisé en partenariat avec des maisons de production canadiennes indépendantes. Habituellement, l’ONF se réserve la place de coproducteur minoritaire. Il négocie les droits de distribution en fonction de sa stratégie et des objectifs de la production visée. L’ONF conserve le droit d’auteur à hauteur de sa participation financière dans la production.

3 – Coproduction internationale

En général, une maison de production canadienne indépendante, une maison de production étrangère et l’ONF (à titre de coproducteur minoritaire) participent à une telle production. L’ONF négocie les droits de distribution en fonction de sa stratégie et des objectifs de la production visée. Il conserve le droit d’auteur à hauteur de sa participation financière dans la production.

Modalités de base d’une coproduction

En général, l’apport financier de l’ONF ne dépasse pas 49% du budget de production*.

La maison de production indépendante et le producteur ou la productrice de l’ONF prennent en commun les décisions ayant trait aux principaux partenaires, aux éléments artistiques, aux intervenants, au financement et au budget.

Les deux partenaires s’entendent sur les ressources humaines et techniques fournies par l’ONF de même que sur la stratégie de marketing à mettre en place.

La répartition du droit d’auteur est établie au prorata de la participation des partenaires, l’ONF conservant les droits indivis proportionnels à sa participation financière. Chaque partenaire récupère son investissement selon la structure de récupération, proportionnellement à sa participation financière et selon une clause pari passu, et les investisseurs privés sont prioritaires.

*À l’exception du Nouveau-Brunswick où l’ONF peut être majoritaire.

ADMISSIBILITÉ

Pour être admissible, vous devez être une citoyenne ou un citoyen canadien, ou encore une résidente ou un résident permanent. Pour les coproductions internationales, les exigences en matière de citoyenneté ou de résidence respectent l’esprit des divers accords de coproduction internationale et de coentreprise établis par Téléfilm Canada.

Si vous réalisez actuellement une production à l’ONF, vous n’avez pas la possibilité de commencer un nouveau projet à l’ONF tant que celui en cours n’est pas terminé.

PROCESSUS ET CRITÈRES POUR SOUMETTRE UN PROJET

Nous acceptons des propositions toute l’année. Vous pouvez adresser votre proposition à la personne-ressource du studio le plus près de chez vous par courriel ou par la poste.

L’ONF s’engage habituellement dans un projet dès les premières étapes.

Voici les critères de programmation:

  • excellence sur le plan de la création et du récit;
  • vision du réalisateur ou de la réalisatrice;
  • originalité et ingéniosité de l’approche et du point de vue;
  • définition claire de l’auditoire principal et de la façon de le rejoindre, afin de déterminer les choix de forme et de plateforme;
  • pertinence et portée sociale et culturelle;
  • approche réfléchie de l’éthique et de la représentation (tant devant que derrière la caméra);
  • viabilité sur le plan des finances, de l’accès, de l’approche, etc.

Les facteurs suivants sont aussi pris en considération pour assurer l’équilibre global de la programmation:

  • genre (documentaire ou film d’animation);
  • récit linéaire, immersif ou interactif;
  • sujet/thématique;
  • expérience en réalisation (cinéastes de la relève, à mi-carrière, chevronnés)
  • parité hommes-femmes;
  • représentation équitable des cinéastes ou des créatrices et créateurs issus des groupes sous-représentés;
  • province/territoire/région.

Nos ressources sont modestes. Nous ne sommes malheureusement pas en position de donner suite à toutes les bonnes idées, mais nous nous efforçons continuellement de maintenir un climat de création qui favorise leur éclosion.

DOSSIER À PRÉSENTER

Cinéaste (production 100% financée par l’ONF)

  • Synopsis du projet (huit lignes maximum).
  • Résumé (une à trois pages) décrivant l’histoire, le traitement créatif et le point de vue adopté. Pour quelle raison voulez-vous raconter cette histoire? De quel point de vue vous placerez-vous?
  • Survol de l’auditoire visé. Qui le compose? Sur quelle plateforme regardera-t-il le plus vraisemblablement la production? En quoi cette production est-elle pertinente pour lui?
  • Curriculum vitæ (précisant la filmographie) et exemples d’œuvres antérieures ou liens vers celles-ci.
  • Dans le cas d’une proposition de film d’animation, portfolio comprenant des esquisses représentatives du travail artistique produit.
  • Détails clés du projet (durée prévue, format, genre, plateforme, etc.) et étape où vous en êtes (recherche préliminaire, développement ou production).

Coproducteur (canadien ou étranger)

  • Renseignements généraux sur la maison de production et brefs CV de la cinéaste ou créatrice, ou du cinéaste ou créateur et des partenaires clés qui sont déjà parties prenantes ou qui sont envisagés.
  • Résumé (une à trois pages) décrivant l’histoire, la façon dont elle sera présentée, le traitement créatif et le point de vue adopté. Pour quelle raison souhaite-t-on raconter cette histoire? De quel point de vue se placera-t-on?
  • Dans le cas d’une proposition de film d’animation, portfolio comprenant des esquisses représentatives du travail artistique produit.
  • Survol de l’auditoire visé. Qui le compose? Sur quelle plateforme regardera-t-il le plus vraisemblablement la production? En quoi cette production est-elle pertinente pour lui?
  • Budget d’élaboration indiquant les principales sources de financement confirmées ou prévues et ententes montrant que la maison de production détient les droits requis pour produire le projet.
  • Détails clés du projet (durée prévue, format, genre, plateforme, etc.) et étape où vous en êtes (recherche préliminaire, développement ou production).

Projets sur des sujets autochtones

Nous acceptons les projets traitant de sujets autochtones seulement s’ils sont portés par des créateurs autochtones.

PERSONNES-RESSOURCES DES STUDIOS

Adressez votre proposition à la personne-ressource du studio le plus près de chez vous. Les propositions sont régulièrement examinées par nos équipes. Si votre projet suscite notre intérêt, nous communiquerons avec vous pour en parler plus longuement. Quel que soit le résultat, vous aurez de nos nouvelles dans les six à huit semaines suivant l’envoi. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à nous relancer.